– De mésaventures en découvertes dans mon monde culinaire ( mais pas que .. ) –

– Fifty Shades of Earl Grey / Biscuits au Thé –

earl_grey_tea_biscuitCeux qui me connaissent assez bien savent que quand j’organise un truc à thème, je pousse le vice un peu loin. Parfois même un peu trop loin mais c’est mon problème ça. Donc, quand pour mon anniversaire je prévois un Tea Time à la ‘Alice au Pays des Merveilles’, je vois les choses en grand. Faire des biscuits au thé faisait partie de mon organisation mais vu que je partage des gènes avec le lapin blanc, j’étais ‘En retard, en retard, je suis toujours en retard‘. De ce faite, j’ai pas eu le temps de les cuire ( même si y avait bien d’autres bonnes choses à table dont je vous reparlerai bientôt, promis ). FiftyShadesBiscuitsTea

Pour être honnête, j’ai pas du attendre mon annif pour faire ses biscuits ( enfin si, pour de vrai de vrai ) car l’idée trottait dans ma tête depuis un petit temps. Depuis mon voyage à Londres pour être exact ( y à 286 jours pour l’être encore plus ). Alors que le livre ‘Fifty Shades of Grey‘ faisait encore bien fureur et que bon, étant quand même au saint-pays du thé, il n’en fallu pas plus aux agences de publicité pour faire des jeux de mots sur les deux. L’enfant terrible de la télé ( et de ses pubs aux slogans accrocheurs ) que je suis, ça a tilté dans ma tête. J’avais trouvé mon premier jeu de mot pour lancer une nouvelle catégorie sur le blog.FiftyShadesBiscuits

Eh oui! Tout ça pour vous parlez d’un nouveau truc sur le blog que j’ai vraiment hâte de pouvoir ‘développer’ au gré de mes envies ; celui de pouvoir combiner mon coté ‘geek’ à ma passion pour la bouffe. J’adore lire depuis que je suis petite, vais seule au ciné depuis que je suis ado et me gave de séries télé depuis.. depuis toujours en gros. Bon, j’avoue, c’est pas très très innovant comme idée (RAF ^^) mais c’est quelque chose que je veux faire depuis un long moment et voila, maintenant je me lance tout en prenant exemple sur Gastronogeek ( dont j’ai le livre ) ou sur Crokmou qui va jusqu’à adapter ses recettes en réfléchissant aux ingrédients ( ‘ à l’époque tu penses qu’ils avaient ça comme ingrédients toi? ‘ ). Puis ça me permettra parfois de vous parler d’un film ou d’un livre que j’ai aimé ( ou pas ), tout en vous proposant une recette ( ou pas / peut-être que ce sera un cocktail hé ) avec une chouette mise-en-scène ( ou pas / enfin si ! ).

Ps ; Au départ, je voulais faire mes biscuits en forme de cravates mais les petits sachets de thé c’est plus mignon hé?FiftyShadesOfEarlGreyBiscuit ” Laters, Baby … ” 

Ingrédients ; 
Pour une 30aine de biscuits

  • 200 gr de farine
  • 1/2 c.a.c. de levure chimique
  • 100 gr de sucre
  • 2 c.a.c de thé earl grey
  • 100 gr de beurre
  • 1 œuf
  • le zeste d’une demi orange ( facultatif )

Comment faire ; 

  1. Réduisez le thé en poudre à l’aide d’un mixeur puis mélangez-le au beurre avec le zeste d’orange.
  2. Incorporez le sucre au mélange puis ajoutez-y l’œuf.
  3. Mélangez la levure chimique à la farine puis incorporez au reste. Mélangez bien.
  4. Formez une boule de pâte et filmez-la. Réservez pendant deux heures au frais.
  5. Apres le temps de repos, étalez la pâte au rouleau sur un plan de travail fariné.
    ! Vu que les biscuits gonflent légèrement pendant la cuisson, vous pouvez les faire assez fins.
  6.  Détaillez au couteau les biscuits en vous aidant d’un patron coupé préalablement en forme de sachet de thé.
  7. Placez les biscuits sur une plaque de cuisson ( avec un silipad ou une feuille de cuisson ) et laissez au frais pendant 30 minutes.
  8. Enfournez au four préchauffé à 170′ pendant une bonne dizaine de minutes. ( les bords doivent légèrement se colorer )
  9. Sortez du four, décollez de la plaque et laissez-les refroidir sur une grill.

Have a nice tea-time ^^ 

Trucs & Astuces ; 

  • J’ai tenté d’autres recettes avant, mais le beurre ‘fondait’ toujours une fois au four. Donc il est important d’avoir un beurre de bonne qualité ainsi que de respecter le temps de repos.
  • J’ai utilisé du thé eal rey, mais rien ne vous empêche de prendre une autre variété.
  • D’ailleurs, le zeste d’orange va renforcer les saveurs d’agrumes de l’earl grey mais ce n’est pas une nécessitée. Si vous changez de saveurs de base, amusez-vous à chercher de nouvelles combinaisons.
  • Vous pouvez tremper le bout de vos sachets de thé dans du chocolat fondu pour pousser jusqu’au bout l’illusion.

– Coconut Granola –

11696733_10153669037886054_431650620_nAyant un train-train de vie un peu compliqué, il n’est pas toujours facile pour moi de bien manger. Au réveil, j’ai vraiment du mal à me dire ‘ eeeh je vais prendre mon petit dej maintenant ‘ et à midi, j’ai souvent plus le temps de me préparer quelque chose avant de partir au boulot. Faut pouvoir trouver le juste milieu entre le deux…

Chose faite avec le granola! Disons que je mange les céreals du matin mais en version brunch à midi. Ca m’aide à bien tenir toute la journée au boulot ( ou en tout cas, jusqu’à 18h30 – l’heure à laquelle on mange ). Puis manger un bol de céreal à midi, ça donne un côté régressif limite nostalgique de l’enfance où on avait le droit de manger des Kellogs tard dans la matinée le weekend tout en regardant des dessins animés. Je me revois dans mon pijama en train de regarder KD2A avec mon bol de Honey Loops ( jusqu’à ce jour encore les seuls que j’aime ).

Maintenant que je suis grande ( en age, clairement pas en taille ), je prépare moi-même mon granola. D’ailleurs, petite info, jusqu’à ce matin je pensais que le muesli et le granola était la meme chose mais en faite non… Le muesli n’est pas cuit, il n’y a pas de passage au four comme pour le granola ( ce qui le rend plus sucré après caramélisation ).  Voilà, maintenant vous aussi vous savez ^^cereal

Pour mon granola, j’utilise ma recette de base que j’adapte aux grés de mes envies. A mon retour de la Thailande, les saveurs de noix de coco me manquait énormement. Puis comme j’avais ramené une bouteille d’huile de coco de Koh Samui, il me fallait bien trouver une recette dans laquelle je pouvais l’incorporer. Sur ce, je vous propose une recette de granola avec de la noix de coco à gogo!

Ps ; j’avoue que cette fournée a déjà été engloutie il y a quelques semaines donc je pense que je vais m’y remettre car d’écrire l’article, j’en ai eu l’eau à la bouche😉

Granola_Coconut

Ingrédients ;

  • 450 gr de flocons d’avoine
  • 125 gr d’amandes effilées
  • 125 gr de noix de cajou
  • 100 à 150 gr de noix de coco râpée
  • 100 gr de sirop d’agave
  • 75 gr de sucre
  • 100 gr d’huile de noix de coco
  • une bonne poignée de copeaux de noix de coco

Comment faire ;

  1. Hachez grossièrement les noix.
    ! Voyez à acheter des noix sans peau, car après passage au four elles deviennent légèrement amer.
  2. Dans une casserole, faites chauffer à feu doux le sirop d’érable, le sucre ainsi que l’huile de noix de coco jusqu’à obtention d’un liquide homogène.
  3. Dans un grand bol, mélangez les flocons d’avoine au noix et à la noix de coco râpée puis versez le mélange sucré par dessus. Mélangez bien à fin que toute la préparation soit bien enrobée.
  4. Préchauffez votre four à 160°.
  5. Versez la préparation sur votre plaque de four, préalablement recouverte d’une feuille de cuisson. Aplatissez la préparation pour que le tout soit bien compacte.
    ! Vous pouvez faire ceci à l’aide de votre maryse ou comme moi, avec le dessous d’un verre.
  6. Enfournez pendant 30 minutes environs. A la moitié du temps sortez la plaque du four, mélangez bien votre granola puis ré-enfournez en pensant à avoir tourné la plaque.
  7. Quand le granola est bien doré, sortez-le du four, laissez-le refroidir puis ajoutez-y les copeaux de noix de coco.
  8. Conservez dans une boite hermétique.

 

~ Souvenirs ensoleillés de Porto ~

Porto_Sunny_Plaza2Il y a tout juste un an, je partais fêter mon anniversaire à Porto en compagnie d’une de mes meilleures amies. Il fallait bien que je fête mes 25 ans à l’étranger et le choix fut rude. Prague, Milan, Venise… Finalement, notre choix c’est tourné vers Porto ; à cette époque de l’année il y fait encore chaud puis c’était le billet d’avion le moins cher. A nous le soleil et cela à petit prix!

Je suis partie sans aucun a priori, ni aucunes attentes car je ne savais absolument pas à quoi m’attendre de Porto. Un état d’esprit qui m’a valu le plaisir de découvrir une charmante petite ville, faite de petites rues grimpantes et de jolies façades colorées. Un temps plus que clément (d’ailleurs, je ne m’y attendais pas et je n’avais prévu aucunes tenues estivales.. J’ai eu chaud ^^) qui a rendu notre séjour plus qu’agréable. On a passé nos journées à flâner dans la ville, nos mollets s’en souviendront encore pendant longtemps je crois. PortoArchiDéjà à notre arrivée à Sao Bento, la gare principale de Porto, on ne peut passer à cote du charme portugais avec ces petits carreaux en faïence bleues ( les azulejos ). Notre petite auberge se trouve non loin de là et on se balade dans le quartier, entre maisons habitées et bâtiments abandonnées. Le contraste entre les deux est à peine perceptible, grâce aux multiples couleurs et graffiti sur les façades. Ce qui est plaisant à Porto, c’est la convivialité qui s’y dégage ainsi que la gentillesse de ses habitants. J’ai vraiment eu un petit coup de cœur pour cette ville!
SaoBentoPortoFozPorto

Que faire lors d’un séjour à Porto?

  • Pour pouvoir profiter d’un des plus beaux panoramas sur la ville, il faudra escalader toutes les marches de la Torre Dos Clerigos. La tour, qui est le clocher de l’église, fait 76m de haut  et est, actuellement, toujours le plus haut clocher du pays. 225 marches pour une vue à couper le souffle, c’est un joli sacrifice à faire non?
  • Au pied du clocher se trouve le Passeio Dos Clerigos, un mini centre commercial ( ou vous trouverez le magasins de chaussures Paez  qui propose des espadrilles adorables) dont le toit fait office de terrasse ; le jardin des oliviers / Jardim das Oliveiras . Si l’envie de shopping se fait plus grande, il faudra faire un détour à la Via Catarina, l’artère principale du centre-ville de Porto. 
  • Il parait que JK Rowling s’est inspiré de sa vie à Porto ( où elle a vécu pendant 10 ans ) en écrivant Harry Potter. Les costumes des élèves de Hogwarts furent clairement inspirés de ceux que les étudiants portugais portent pour aller à l’université de Porto (composés d’un costume ainsi que d’un manteau noir). C’est d’ailleurs marrant de les voir se balader en rue. Après, il faut aller flâner à la librairie Lello & Irmao pour vraiment se croire dans le monde imaginaire d’Harry Potter. Surnommée ‘la cathédrale des livres‘, cette librairie abrite plus de 60.000 ouvrages qui vont du sol jusqu’au plafond. D’ailleurs, au rez-de-Porto_Librarychaussée, vous remarquerez les rails dans le plancher qui permettaient autrefois de transporter les livres dans des petits  wagonnets. ( Attention ; le règlement est stricte. Le lieu est une vraie librairie et donc les photos sont interdites en journée. Néanmoins, ils ouvrent une heure plus tôt pour les touristes avides de vouloir faire des photos )
  • Si vous êtes fan de photos, rincez-vous l’œil aux expos gratuites du Musée de la Photographie. Le musée, qui se trouve dans une ancienne prison, abrite une collection assez imposante de matériel ( dont de jolis anciens argentiques ) et propose régulièrement des expos photos. Lors de notre visite, l’expo proposait des portraits nus d’hommes et de femmes qui travaillent dans le monde la prostitution, un point de vue assez poignant de ces gens qui ne choisissent finalement pas ( toujours ) de faire ce métier-la.
  • Pensez à traverser à pied le Pont Dom Luis pour passer de l’autre cote du Douro et qui sait, planifier une visite dans les caves à vin de Porto. Au pied du pont, il est possible de se balader et surtout de boire un verre aux  terrasses du quai de la  Ribeira. Vous pourrez y admirer les magnifiques maisons bien typique du paysage architectural de Porto.
  • En parlant d’architecture, il faut absolument aller admirer la Casa Da Musica créée par l’architecte hollandais Rem Koolhaas. Ce lieu, qui abrite l’orchestre national, est une petite perle contemporaine qui allie design et technicité. Une petite visite avec un guide en dévoilera tout ses petits secrets.
  • Un des joyaux ( au sens propre même ) de la ville de Porto est la petite église de San Francisco dont l’intérieure est entièrement recouvert d’or. De là, il est possible de monter à bord des vieux tramways de la ligne 1 qui vous mènera jusqu’à Foz ou vous pourrez prendre une bonne bouffée d’air marin.

ChurchFountainPortoFozMuséeDeLaPhotographiePortoTramway_PortoPortoPortoHousePortoTram

Les bonnes adresses culinaires de Porto 

  • Impossible de séjourner au Portugal sans goûter au fameux bacalhau ( de la morue salée et séchée )! Chaque restaurant propose ses propres recettes, mais je raffole particulièrement des bolinhos de bacalhau ( des petites boulettes frites qui ressemble à des accras ). Ça, sur une terrasse ensoleillée avec un verre de Port-o-Tonico, c’est le top!
  • Si vous désirez vraiment vous imprégner de la culture portugaise, rien de mieux qu’un petit détour au Mercado do Bolhao, le marche semi-couvert du centre-ville. Que de bons produits et y a même moyen de manger sur place à un petit prix.
  • Pres du marché, il y a quelques confeitaria ( les boulangeries / pâtisseries portugaises ) ou l’on peut déguster tout plein de petites mignardises à base de jaune d’œufs telle que les pasteis de nata. A l’époque, les nonnes utilisaient les blancs d’œufs pour amidonner leurs voiles et donc il a fallu trouver des recettes à faire avec les jaunes. Et c’est donc de la que viennent toutes ces pâtisseries ( ainsi que leur déclinaison ) dans la culture culinaire portugaise.
  • Pour les restaurants, deux choix s’offrent à vous. D’un coté, il y a les restaurant ‘classiques’ tel que le Book dont les lieux rappellent une vieille librairie aux lumières tamisées. On vous apporte même le menu entre les pages d’un bouquin. De l’autre coté, vous avez les ‘taske‘ ; les tapas bar version portugaise tel que le Museu d’Avo. Ces petits endroits plein de charme ( surtout celui-ci ) proposent des petites portions de plats à partager qu’on peut (re-)commander à longueur de soirée.
    ( ! A savoir ; au Portugal, le pain vous sera facturé )
  • Vu qu’on était là pour mon anniversaire, j’ai eu le plaisir d’être invitée par l’office du tourisme de Porto au DOP, un des restaurant en vue de la ville. Celui-ci est tenu par le chef Rui Paula, qui y propose une cuisine traditionnelle revisitée avec des produits de la région. Une soirée plus que mémorable, particulièrement grâce au bon vin rouge du Douro.
  • Pour les sorties, on fera la tournée des bars toute la nuit au Galeria de Paris. Y a de tout, pour tout les goûts. Qu’on aime la bière ( il y a la Super Bock, bière de la ville ) ou alors les Porto Cosmo qu’on trouve au bar Baixa.

BookRestaurantPortoMercadolunch

– Et pour terminer, quelques de nos clichés IG pris sur le vif à Porto –

Porto_Instagram

” Het Vijfde Seizoen / Broes Tavernier “

Broes_TavernierCe midi, je vous emmène de l’autre cote de la frontière linguistique, à une petite heure en train de Bruxelles, car en Flandre ça bouge pas mal question ‘gastronomie’. Je ne vous parlerai pas de tout les festivals culinaires qui ont lieu dans les grandes villes ( tel que KookEet à Brugge ) ni des events gourmands comme le Flemish Foodie Bash, mais j’ai décidé de mettre en avant un projet qui me tient vraiment à coeur ; le Vlaams Jong Keukengeweld.
Ce projet est lancé par l’office du tourisme flamande à fin d’une part d’ouvrir les portes du monde culinaire aux jeunes gastronomes ( entre 18 et 30 ans ) et d’une autre part de mettre en avant de jeunes chefs qui méritent à être (re -)connus. 58 chefs de moins de 35 ans participent au projet et offrent un  beau panorama gustatif du terroir flamand.Broes_Tavernier_Garden

Het vijfde seizoen ( à ne pas confondre avec ‘De vijf seizoenen‘, tenu par le duo familial Haegeman ) se trouve dans le petit village de Aalter, non loin de Brugge. Le restaurant est situé sur la route principale, mais il faut bien ouvrir les yeux car on pourrait facilement passer a côté. L’endroit est assez épuré, beaucoup de noir avec quelques touches de rouge et de l’entrée on aperçoit le magnifique jardin. On regrette limite un peu qu’il ne fasse pas plus chaud ( même si le soleil était au rendez-vous ).Broes_Tavernier_Hapje

On prend l’apéro au salon, dans de petits fauteuils bien confortable, avec vue sur le jardin. L’hôtesse des lieux, qui nous parlera en français tout au long de notre repas, nous explique le menu découverte ainsi que la possibilité de prendre une 2ième entrée et cela pour seulement 10 euro en plus. On décide de se faire plaisir et on se laisse donc aller. On nous sert nos 3 petites mises-en-bouche, mais c’est la première à la truite et au chou pointu qui nous a conquise. Aux premières bouchées, le ton est donné.Broes_Tavernier_Tartaar

On se décide à passer à table, la sommelière vient nous servir notre premier vin. Elle aussi fera l’effort de nous parler en français d’ailleurs. On nous sert un vin blanc autrichien ( Langenlois – Kamptal ) qui accompagne à merveille notre tartare de lieu jaune. Et quel tartare! Celui-ci est accompagné de radis, d’un bouillon dashi ainsi que d’une glace au curry à tomber. Tout les accords sont parfait, on espère vraiment que le menu continuera sur cette lignée.Broes_Tavernier_Zeekat

La deuxième entrée ( celle qu’on a prise en plus ) arrive avec un verre de vin blanc sicilien ( du cantarratto ). On stressait un peu, car aucun de nous deux n’aime la seiche. Mais là, révélation, le plat est divin. La seiche est servie avec une sauce crémeuse de vieux fromage de la région, de poivrons ainsi que d’un crumble de pain à l’encre de seiche. Juste parfait!Broes_Tavernier_Dessert

On papotte, on profite, je m’extasie devant les plats et devant le miroir des toilettes aussi. Je n’en dirais pas plus, je vous laisse le plaisir de le découvrir. Le plat principal suit et on nous sert de la biche accompagnée de divers sortes de betterave et de boudin noir. Il manque peut-être un petit quelque chose au plat pour qu’il soit aussi incroyable que les deux entrées, mais l’ensemble est harmonieux. Het_Vijfde_Seizoen

Le seul petit bémol de notre repas, le dessert à base de chocolat et d’abricots. Malheureusement celui-ci ne sera pas autant à la hauteur que le reste du repas. Quoi qu’il en soit, les petites mignardises, particulièrement la petite verrine poire / fève de tonka, nous feront vite oublier le dessert. Une petite douceur pour terminer en beauté.
J’avais déjà eu le plaisir de goûter au plat de Broes Tavernier à Culinaria ( joue de porc, chou-fleur et piccalilly ) et je suis plus que ravie d’avoir pu gouter à sa cuisine chez lui.

——————————————————————–

t Vijfde SeizoenRestaurant gastronomique 

Stationstraat 9, 9880 Aalter

– Mousse au Chocolat, Framboises et Poivre Rose –

Mousse_Chocolat_Framboise_Poivre_RoseDébut du mois, je vous avais parlé du ‘Pink October’ tout en vous proposant une petite recette salée toute rose pour rester dans le thème. Mon houmous à la betterave à connu en tel succès que je ne pouvais pas en rester là! Il fallait que je vous propose d’autres recettes ‘rose’ ^^

Je passe du salé au sucré en vous proposant aujourd’hui un dessert à tomber! Tout d’abord, je pense pouvoir affirmer que la mousse au chocolat fait partie du patrimoine culinaire belge. Donc, par tradition, il fallait bien que je vous propose une recette à un moment ou un autre sur le blog. Puis, le chocolat noir est un excellent anti-oxydant! 4 à 5 fois plus que le thé noir^^ Vous voyez, on peut booster son corps tout en se faisant plaisir, à condition de ne pas faire d’excès😉

Finalement, j’ai rajouté des framboises et des baies roses pour la petite touche rose mais l’association des deux au chocolat est top! Surtout quand on tombe sur un petit morceau de baie rose qui croque sous la dent et qui va venir donner un petit côté ‘chaud’ à la mousse au chocolat. J’en suis fan ( et je ne suis pas la seule ^^ )!

Recette adaptée à partir d’une recette de Pierre Hermé

Mousse_Chocolat_Framboise_PoivreRoseIngrédients ; 
Pour 6 pers.

– 175 gr de chocolat noir ( au minimum 70 % de cacao )
– 10 cl de lait
– 20 gr de beurre
– 20 gr de sucre
– 2 jaunes d’œufs
– 4 blancs d’œufs
– quelques framboises
– 1 c.à.c. de baies roses

Comment faire ; 

  1. Hachez finement le chocolat, placez les morceaux dans un bol et versez le lait par dessus.
  2. Chauffez le bol au micro-ondes, juste assez pour que le chocolat fonde.
  3. Une fois le chocolat fondu, ajoutez les jaunes d’œufs ainsi que le beurre fondu à la préparation. Mélangez.
  4. Écrasez les baies roses ( vous pouvez le faire avec un mortier ou avec le dos d’une cuillère )
  5. Montez les blancs en neige, puis quand ils seront fermes ajoutez-y le sucre petit à petit tout en continuant à battre les blancs.
  6. Ajoutez environs un tiers des blancs au mélange de chocolat puis rajoutez le reste des blancs doucement à l’aide d’une maryse en faisant bien attention à ne pas écraser les blancs. ( on soulève le tout pour bien brasser le mélange )
  7. Remplissez à moitié vos verrines, ajoutez quelques moitiés de framboises puis couvrez de mousse.
  8. Placez au moins deux heures au frais pour que la mousse soit bien prise.
  9. Décorez d’une framboise avant de servir !Mousse_Chocolat_Framboise_Poivre

 

” San Pellegrino Young Talent s’invite chez moi “

San_Pellegrino_DinerIl y a tout juste une semaine se tenait chez moi ( enfin pas exactement chez moi ) un repas bien spéciale. Grace à San Pellegrino, j’ai eu le plaisir d’avoir un chef rien que pour moi le temps d’un repas / d’un soir.

Depuis maintenant déjà quelques années, San Pellegrino organise un concours à fin de mettre en avant de jeunes chefs / futurs espoirs du monde culinaire. L’année dernière j’avais eu le plaisir d’assister à la finale du BeNeLux ( vous retrouverez l’article ici ) où Alex Joseph du Rouge Tomate avait remporté sa place pour la finale mondiale de Milan. Mise à part le concours, San Pellegrino publie aussi le ‘ San Pellegrino Young Talents Guide ‘, qui regroupe donc ces étoiles montantes de la gastronomie. C’est d’ailleurs pour la sortie du guide belge ( qui regroupe 50 chefs belges de moins de 30 ans  ) que j’ai eu droit à un super diner gastronomique, chez moi et en compagnie de mes amies.San_Pellegrino_Deco

Au départ, on m’avait attribué Thomas Troupin de La Menuiserie et j’étais plus que contente de pouvoir goûter à sa cuisine. Malheureusement, notre agenda n’étant pas compatible ( d’ailleurs, l’article de la soirée chez Thomas Troupin lui rend vraiment honneur, je n’aurais probablement pas pu faire mieux ), j’ai eu droit à un autre chef. Ou disons plutôt une autre chef!San_Pellegrino_Feo_Tran

C’est en effet Virginie Meyers ( oui oui, fille de … mais qui vit bien loin de l’ombre de son père car pour l’instant, elle officie à l’Assiette Champenoise de Reims ) qui a passé une soirée à cuisiner pour mes amies et moi. Une soirée 100% filles car pour l’occassion j’avais invité toutes mes meilleures amies à mon repas. 5 filles, 1 chef ; un repas exceptionnel.Virginie_Meyers_MisesEnBouche

Parlons d’ailleurs de ce repas. Nous avons commencé par trois petites mises-en-bouches. Une verrine d’anguille fumée – pommes de terre – crème citronnée, un toast aux olives – jambon bellota et pour finir un velouté aux cèpes ( que Virginie avait cueilli elle-même ). Moi qui ne raffole pas des champignons en général, je me suis régalée tellement ce velouté était soyeux et goûteux.
Pour l’entrée, on a eu droit à un filet de maigre accompagné de choux fleur, de crevettes grises et d’une écume aux coquillages. Là encore, les saveurs sont subtilles mais l’ensemble est à tomber.Virginie_Meyers_Starter

La soirée avance, on papotte, on rigole.. C’est un plaisir d’avoir ses amies à table et de ne devoir se soucier de rien ( ce qui n’est pas entièrement vrai, car en bonne hotesse, j’ai stressé comme une dingue pour faire LA table parfaite ). On passe au plat. Virginie nous propose un veau cuit à basse température avec du butternut et un jus au thym. Peut-être le seul plat qui manque un peu de ‘maturité’ ( ce qui n’est pas une critique ), même si le veau fond en bouche.Virginie_Meyers_Veau

Viens alors le dessert… Vous me connaissez maintenant, vous savez que c’est LE plat qui retient toujours mon attention. Et pour ce bavarois au pamplemousse et au cassis, je n’ai absolument rien à redire. Il était juste par-fait! Ma gourmandise n’a d’ailleurs aucune limite car le petit dernier qui restait en extra a terminé ( en partie ) dans mon estomac.San_Pellegrino_Tran_FeoSan_Pellegrino_Virgnie_MeyersVous l’aurez compris, j’ai passée une soirée plus que parfaite et cela principalement grâce à ce petit bout de jeune demoiselle qui nous a conquise avec sa cuisine. Virginie Meyers, un nom à retenir ( bientôt on la retrouvera d’ailleurs dans les cuisines d’une grande maison de la Capitale, mais shuuut ^^ )
Puis encore un gros merci à Alexandra, Hanne, Tran et Sarah d’être venues! Et même un extra big up à Sarah pour les magnifiques photos❤ MERCI !San_Pellegrino_All San_Pellegrino_Friends

– Houmous de Betterave & Chips de Pitta –

Beetroot_Humus

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous avez peut-être pu remarquer que mercredi matin j’ai eu le plaisir de prendre un petit-dej bien particulier au Radisson. En effet, tout au long du mois, le Radisson voit la vie en rose pour le Pink October ( = un mois entier dédié à la prévention et la lutte contre le cancer du sein ). Alors que la salle des petits-déjeuner à pris des couleurs ( des touches de rose ici et là ), le buffet lui aussi a eu droit à quelques améliorations. On y retrouvera des aliments qui, mangés régulièrement, favorisent la prévention de certains cancers ( on remercie le Dr. Patrick Serog pour ses conseils avisés ). On y retrouvera de la grenade ( oh c’est rose ça ^^ ), du curcuma ( reconnu pour ses vertus anti-oxydantes ) et du brocoli (!!!). Y en a même dans les madeleines…

Bref, de quoi donner un petit coup de pouce bien mérité à notre corps. L’autre plus, c’est qu’un euro par petit-déjeuner sera reversé à Europa Donna, une association caritative qui lutte pour la prévention du cancer du sein! Merci Radisson!Houmous_De_BetteraveDu coup, j’en ai profité pour moi aussi faire une recette pour le ‘Pink October’. Déjà, la couleur devrait attirer l’attention, mais cette recette de houmous contient de l’ail, qui consommé cru booste le système immunitaire. La recette est hyper facile à faire, y a qu’à mettre tout les ingrédients dans un mixeur et voilà! Puis, je suis quasi sûre que tout ce dont vous avez besoin se trouve dans votre armoire / garde-manger / placard, … Donc, si un jour vos amis débarquent à l’improviste pour une session ‘apéro-à-gogo’, ce houmous ne vous prendra que 5 minutes de votre temps😉 Qui a dit qu’on ne pouvait pas faire quelque chose de sain / de bon en peu de temps?…Chips_Pitta

Ingrédients ;
Pour l’apéro entre 8 personnes

* Pour le houmous
– 500 gr de betterave rouge cuite
– 200 gr pois chiches
– 50 gr de tahiné
– 1 c.a.s de crème d’amande ( faculatif )
– 3 c.a.s de vinaigre de framboise
– 1 c.a.s d’huile d’olive
– 1 gousse d’ail
– 2 c.a.c de cumin moulu
– une pincée de sel
* Pour les chips de pitta 
– Quelques pains pitta
– de l’huile d’olive
– du cumin moulu

Comment faire ; 

  1. Coupez les betteraves en morceaux et mettez-les dans un mixeur.
  2. Ajoutez-y tout les autres ingrédients et mixez.
  3. Préparez les chips de pitta ;
    Coupez-les pains en triangle, placez-les sur un feuille de papier cuisson, nappez d’huile d’olive, saupoudrez de cumin et enfournez à 160° pendant une quinzaine de minutes.
  4. Laissez les chips refroidir et dégustez avec le houmous.Betterave_Rouge

%d bloggers like this: